Conseils d'initiés de Bâle : Les meilleurs événements, concours et offres spéciales

Inscrivez-vous dès maintenant

Carnaval de Bâle

«Le Carnaval de Bâle est inscrit dans l’ADN de la ville. Il est considéré comme le moteur de sa créativité culturelle et, pendant trois jours, plonge la cité rhénane dans la plus grande effervescence. Son caractère unique et sa qualité remarquable lui ont valu d’être inscrit au patrimoine mondial culturel immatériel de l’UNESCO.

«Madame Carnaval» – tel est le surnom affectueux donné par les Bâlois à l’événement – vous transporte dans l’univers d’un carnaval pas comme les autres, qui se nourrit d’instruments uniques en leur genre, d’une immense créativité et de performances artistiques d’exception. Des thèmes de politique sociale, des anecdotes et des faits d’actualité y sont traités d’une manière typiquement bâloise: avec fierté, un humour mordant et une pointe d’ironie.

Pendant les «drey scheenschte Dääg» (littéralement, les trois plus beaux jours), Bâle est véritablement sens dessus dessous. Chaque année, le coup d’envoi des festivités est donné le lundi qui suit le mercredi des Cendres, à 4 heures précises, dans l’obscurité la plus totale. Lors du fameux «Morgestraich», le centre-ville se transforme en un océan de lanternes peintes à la main. Des milliers de joueurs de fifre et de tambour déguisés accompagnent leurs lanternes et leurs «sujets» en musique. Ils ne s’arrêteront qu’au moment du «Endstraich», le jeudi matin à 4 heures. Le Carnaval de Bâle est un événement exceptionnel qu’il faut avoir vécu au moins une fois.»

Les dates du Carnaval de Bâle

Si le Carnaval de Bâle est si unique, c’est grâce à sa savante alchimie d’anarchie et d’organisation. Vous trouverez ici un aperçu de ce que tout visiteur ne doit en aucun cas manquer.

Détails

A faire, à éviter

l n’existe pas de recommandations officielles pour le Carnaval de Bâle, mais un certain nombre de conseils et de coutumes, dont le respect vous permettra de vous intégrer parfaitement à la fête.

Détails

Portrait d'un peintre de lanternes

Chaque année, Urs «Däge» Degen illumine le carnaval avec ses magnifiques lanternes, dont la création lui permet de se plonger dans l’ambiance des «drey scheenschte Dääg» (littéralement, les trois plus beaux jours de l’année) plusieurs mois à l’avance.

Détails

Les différents rôles des carnavaliers

Des fifres («Pfyffer») et tambours aux musiciens des «Guggenmusik», en passant par les «Schnitzelbänggler» (groupes qui déclament des poèmes satiriques), il existe mille et une façons de participer activement au carnaval.

Détails

Les costumes traditionnels de carnaval

Carnaval est l’occasion de rencontrer les personnages les plus divers. Certains sont issus d’une longue tradition; nous vous en présentons cinq. Ils tirent en partie leur origine de la Commedia dell’arte italienne, tandis que d’autres ont une ascendance locale.

Détails

Le Carnaval de Bâle au patrimoine mondial culturel de l’UNESCO

C’est officiel: le Carnaval de Bâle figure au patrimoine culturel de l’UNESCO. En prenant cette décision, le Comité intergouvernemental a rendu hommage à la riche tradition et au caractère unique du carnaval local. C’est seulement la deuxième manifestation suisse à intégrer le patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Détails

Histoire

Pourquoi Bâle fête-t-elle le carnaval? Tout savoir sur l’histoire et le contexte des «drey scheenschte Dääg» (les trois plus beaux jours).

Détails

Expositions sur le Carnaval de Bâle

A Bâle, vous pouvez vous faire une impression des «drey scheenschte Dääg» (littéralement les trois plus beaux jours) tout au long de l’année grâce à diverses expositions proposées à de nombreux endroits de la ville.

Détails

Visite guidée du mois de mars: Carnaval à Bâle

Découvrez Bâle sous un nouveau jour au fil des mois: Le 10 mars 2019, nous vous emporterons dans le monde du fameux carnaval de Bâle. Durant cette visite,...

25,00 CHF Par personne

Détails & réserver

Urs «Däge» Degen

Un Bâlois bourré de talent

L’instant est magique. A quatre heures du matin, toutes les lumières de la ville s’éteignent. Seules les lanternes colorées du «Morgenstreich» transpercent l’obscurité. Façonnées par les cliques bâloises, ces œuvres d’art ambulantes défilent chaque année sous les yeux émerveillés de milliers de spectateurs. Nombre d’entre elles portent la signature inimitable de l’un des peintres de lanternes les plus courus de la ville: Urs Degen, «Däge» pour les intimes. Ce graphiste, illustrateur et cartooniste de renom éprouve une passion viscérale pour le Carnaval de Bâle. Entre lui et les lanternes, c’est une histoire de cœur. «Däge» se met toujours au travail plusieurs mois à l’avance, afin que tout soit prêt lorsque les fifres et tambours donnent le coup d’envoi du «Morgenstreich».

Détails