Street art à Bâle

Le street art est omniprésent à Bâle. Suivez les traces de professionnels aguerris et de nouveaux venus du milieu de l’art urbain. 
Galerie
Info

L’art urbain : de l’art au second regard

Si vous déambulez dans les rues de Bâle, vous ne regretterez pas de laisser votre regard errer de gauche à droite (et parfois aussi vers le haut) : le centre-ville vous réserve partout d’impressionnants exemples d’art urbain et de graffitis. La périphérie de la ville, elle aussi, salue régulièrement la griffe colorée d’artistes nationaux et internationaux.

Ces dernières années, l’art urbain s’est imposé sur la scène artistique et constitue aujourd’hui un élément incontournable du tourisme urbain dans les grandes métropoles culturelles. Bâle ne fait pas exception. Dès les années 1980, la ville est devenue le hotspot des graffitis de la Suisse. Beaucoup de choses ont changé depuis. L’art urbain est reconnu maintenant comme orientation artistique en soi et les artistes de rue peuvent réaliser légalement leurs œuvres en différents endroits de la ville. Des pointures internationales du street art sont invitées à embellir la ville de leurs créations à l’occasion des festivals d’art urbain et de manifestations parallèles d’Art Basel. Invader, The London Police, Espo, Tarek Abu Hageb, Tika, Mr Cenz, Bane, Chromeo, Bust, tous et bien d’autres ont choisi pour toile des façades de la ville de Bâle.

Vous pourrez admirer des graffitis et des fresques murales particulièrement réussis le long des quais entre la gare suisse CFF (SBB) et le Schwarzwaldbrücke, dans la zone autour du Schänzli (Sankt-Jakob-Stadion), au Sommercasino ainsi que sur le port. Et bien sûr aussi sur le site de Bell, où se trouve la plus grande œuvre de street art de Bâle depuis août 2020. A l’occasion de l’événement « Change of Colours », plus de 30 artistes d’ici et d’ailleurs ont en effet réalisé une fresque murale de 1700 m2, ce qui est une première en Suisse de cette ampleur.

Aktuell

Les hotspots du street art

En principe, taguer dans les lieux publics est interdit. Mais de plus en plus d’espaces ont été mis à la disposition des artistes urbains à Bâle ces dernières années, pour leur permettre de donner libre cours à leur créativité. A certains endroits de la ville et en périphérie, leurs œuvres sont simplement tolérées ; à d’autres, il s’agit même de travaux réalisés sur commande. Laissez-vous inspirer par notre sélection de « hotspots » et partez à la découverte de ces lieux hauts en couleur de la ville de Bâle !

Erleben Sie Basel

Bâle a des choses à proposer – à vous de les découvrir

Häufig gestellte Fragen

Bon à savoir.

  • Par art urbain, on entend des œuvres murales élaborées minutieusement par des artistes généralement dotés d’années d’expérience et maîtrisant des techniques impressionnantes. Les graffitis sont essentiellement des inscriptions, parfois accompagnées d’illustrations. Le street art repose davantage sur l’illustration et est lié au lieu. Le street art peut s’inscrire dans un contexte politique, mais pas forcément. L’objectif est bien plus d’encourager la réflexion, de divertir, de provoquer, mais aussi d’amuser. Au travers de leurs œuvres, les artistes expriment souvent leurs émotions. On peut ainsi voir sur un mur en béton un dessin lugubre ou des lettres bien rondes et colorées. Les graffitis et le street art sont sans cesse renouvelés et recouverts d’autres motifs, et les hotspots changent donc constamment. La plupart des graffeurs sont conscients du caractère éphémère de leurs œuvres d’art et présentent continuellement de nouveaux motifs impressionnants.

  • En raison de sa situation géographique dans le tripoint formé par l’Allemagne, la France et la Suisse, Bâle attire des artistes de tous les points cardinaux. Cela fait des décennies que la ville est le hotspot des graffitis. Et au cours des dernières années, Art Basel a également incité des pointures internationales du street art à se rendre dans ce bastion créatif au bord du Rhin.

  • Vous ne regretterez pas de prendre le train pour vous rendre à Bâle, ne serait-ce que pour admirer les légendaires graffitis que l’on découvre par la fenêtre des deux côtés de la voie avant d’arriver à la gare suisse CFF (SBB). Les œuvres d’art sont réparties partout dans le centre-ville du Grand-Bâle, d’autres hotspots se trouvant sur le site de Bell et sur le port : l’Uferstrasse, près du Klybeckquai est un point de rencontre fort apprécié, surtout en été, et d’innombrables graffitis recouvrent les murs jusqu’au tripoint.

  • StreetArt Basel & Region est le premier guide de street art de toute la Suisse. Il donne un aperçu de la scène, fait la liste des hotspots de la région et présente les principaux artistes.

    Ce livre est disponible dans la plupart des boutiques des musées de Bâle et à la librairie Bider & Tanner.