Conseils d'initiés de Bâle : Les meilleurs événements, concours et offres spéciales

Inscrivez-vous dès maintenant

Cathédrale de Bâle | 6 éléments à connaître pour entrer dans le cercle des initiés

Millénaire de la cathédrale de Bâle

L’édifice emblématique de Bâle fête ses 1000 ans! Construite en grès rouge, la célèbre cathédrale surplombe fièrement la cité rhénane avec ses deux hautes tours. Figure incontournable du paysage bâlois, omniprésente sur les photos de la ville, la cathédrale cache des mystères insoupçonnés aux visiteurs. A commencer par les sixéléments suivants.

Des éléphants du XIIe siècle

Force est de reconnaître qu’ils ont l’air curieux avec leurs oreilles et leurs trompes ressemblant à des nageoires, leurs poitrails bombés et leurs défenses qui ne sont pas sans rappeler des dents humaines: les éléphants sculptés qui trônent sur les murs de la partie arrière de l’édifice n’en sont pas moins imposants, comme s’accordent à le dire nombre de visiteurs de la cathédrale de Bâle. Comment les sculpteurs du XIIe siècle ont-ils pu en deviner la forme? Ils se sont inspirés de récits et de livres d’échantillons pour tenter de les reproduire fidèlement. Le succès tout relatif de cette opération est d’autant plus réjouissant pour nous aujourd’hui.

Elefanten Münster Fakt

 

Que serait la cathédrale de Bâle sans ses tours?

Peu de gens savent que la cathédrale comptait autrefois cinq tours. Aux tours Saint-Georges (à gauche) et Saint-Martin (à droite) s’ajoutaient alors une tour de croisée et deux tours flanquant le chœur. Après le grand séisme qui a frappé Bâle en 1356, seules deux tours ont été reconstruites.

Contrairement aux apparences, elles n’ont pas la même hauteur: du haut de ses 67,3 mètres, la tour Saint-Georges dépasse la tour Saint-Martin de près de deux mètres. Ceux qui gravissent les 250 marches menant au sommet sont récompensés par une vue panoramique de Bâle.

 

Basler Münster Luftansischt

 

Retour aux sources pour l'autel d'or de Bâle

L’empereur Henri II a offert à la cathédrale, lors de sa consécration, un devant d’autel constitué de plaques d’or fixées sur un plateau de bois de chêne. L’antependium de Bâle, dont les reliefs sont inspirés des sarcophages antiques, présente cinq arcades abritant chacune un personnage. D’ordinaire, il faut faire le voyage à Paris pour pouvoir admirer ce joyau, exposé depuis 1852 au musée de Cluny. Mais comment donc s’est-il retrouvé dans la capitale française?

Du fait de la partition cantonale de 1833 qui a donné naissance à Bâle-Ville et Bâle-Campagne, le précieux trésor de la cathédrale a été partagé. Les deux tiers en sont revenus au canton de Bâle-Campagne, plus pauvre, mais plus grand. Celui-ci s’est toutefois vu contraint d’en vendre la majeure partie, et c’est ainsi que l’autel d’or de Bâle s’est retrouvé aux mains de l’Etat français.

A présent, le devant d’autel revient dans sa patrie, le temps de l'exposition Or & gloire – Dons pour l’éternité, qui se tiendra au musée des beaux-arts de Bâle (Kunstmuseum Basel) du 11 octobre 2019 au 19 janvier 2020. Une occasion de le voir à ne pas manquer!

Gold und Ruhm

 

Erasmus repose en ces lieux

Dans sa vie, le théologien et humaniste Erasme de Rotterdam a fait plusieurs séjours à Bâle, où il mourut en 1536, à l’âge d’environ 70 ans. Bien que catholique, il a été inhumé dans la cathédrale protestante. Son tombeau est visible dans le bas-côté nord. Une épitaphe de 25 lignes, en latin, rend hommage à ses mérites. L’œuvre a été commandée par trois amis bâlois de l’humaniste, Boniface Amerbach, Jérôme Froben et Nicolas Bischoff.

Précurseur de la Réforme, Erasme a fait imprimer ses écrits en ces lieux jusqu’à sa mort. La première édition de son Nouveau Testament en grec, langue d’origine, a été imprimée chez Jean Froben. Aujourd’hui encore, la cathédrale n’est donc pas seulement l’emblème de l’histoire spirituelle de Bâle: elle est aussi le point de départ du développement intellectuel de la ville et l’un des berceaux de l’humanisme européen.

Erasmus Grabmal Fakt

 

Psit!

Les Bâlois l’ont surnommé «Flüsterbogen», l’arc des chuchotements: il s’agit de l’arc surmontant la porte au bas de la tour Saint-Georges, située à gauche. Si vous chuchotez quelque chose d’un côté, votre vis-à-vis distinguera nettement chaque mot de l’autre côté de l’arc. Ce phénomène – très prisé des enfants – s’explique par la réflexion et la transmission des ondes sonores, le son étant concentré en un point.

Flüsterbogen Münster Fakt

 

Les origines de l'expression "Klappe halten!"  

Les stalles gothiques sont disséminées à l’intérieur de la cathédrale. Fabriquées en 1363 pour les chanoines de la cathédrale, les stalles, qui comptent 96 sièges, figurent à ce jour parmi les plus grandes installations de ce type dans l’espace germanophone. Ces stalles précieuses sont ornées de représentations de personnes, d’animaux, de créatures hybrides et d’armoiries.

Rares sont ceux qui savent que c’est à elles que l’on doit l’expression devenue familière «Klappe halten!» (littéralement «tenez l’abattant!»), qui signifie «fermez votre clapet!». Au moment de s’asseoir, les chanoines devaient en effet tenir fermement le lourd abattant en bois pour ne pas qu’il provoque un vacarme assourdissant en tombant. Les chanoines se disaient ainsi les uns aux autres: «Halt die Klappe!»

Chorgestühls
Or & Gloire - Cadeaux pour l'éternité

11.10.2019 - 19.01.2020 | Kunstmuseum Basel | Neubau

Cathédrale de Bâle
La vieille ville de Bâle