Conseils d'initiés de Bâle : Les meilleurs événements, concours et offres spéciales

Inscrivez-vous dès maintenant

Les costumes traditionnels de carnaval

Carnaval est l’occasion de rencontrer les personnages les plus divers. Certains sont issus d’une longue tradition; nous vous en présentons cinq. Ils tirent en partie leur origine de la Commedia dell’arte italienne, tandis que d’autres ont une ascendance locale.

Harlekin

Harlekin

Arlequin (Arlecchino, à l’origine) est un personnage issu de la commedia dell'arte, où il représentait un valet. Son costume se distingue principalement par le bicorne caractéristique, la cape, la collerette, les pompons et le pantalon bouffant.

Waggis

Waggis

La représentation caricaturale d’un paysan alsacien du XIXe siècle a servi de modèle à l’actuel Waggis. C’est ainsi que les Alsaciens désignaient les vagabonds ou les ouvriers agricoles journaliers. Aujourd’hui encore, ce personnage est caractérisé par sa forte voix et sa grossièreté, ainsi que son habillement typique. Mais son costume a fortement évolué au fil du temps. Ainsi, son nez a sans cesse grossi et ses vêtements se sont colorés.

dummpeter

Dummpeter

Le personnage de carnaval «Dummpeter» avait quasiment disparu dans les années d’avant-guerre. Aujourd’hui, on le revoit de plus en plus souvent. Il a un visage enfantin et rêveur et, du fait de ses joues rebondies, est souvent choisi par les groupes de fifres. Nul ne sait vraiment d’où il vient. Une thèse prétend toutefois qu’il s’appelait à l’origine «Drummpeter», et que son nom a été transformé en «Dummpeter» («dumm» signifiant «sot») au fil du temps.

Alti-Dante

Alti Dante

Le personnage «Alti Dante» (vieille tante) est né vers la fin du XIXe siècle et jouissait d’une grande popularité au début du XXe. L’«Alti Dante» est une représentation caricaturale d’une vieille dame distinguée de la haute société bâloise. Ses vêtements et accessoires rappellent parfois le style Biedermeier.

Ueli

Ueli

Ueli évoque les bouffons de l’époque médiévale, dont son costume est inspiré. Outre un haut et un pantalon de deux couleurs, il porte des cornes d’étoffe sur la tête. Il se caractérise également par les nombreux grelots fixés à sa tenue. On entend ainsi loin à la ronde un carnavalier déguisé en Ueli.

Blätzlibajass

Blätzlibajass

Blätzlibajass est une conjonction des termes Plätzli et Bajass, le deuxième terme étant une version en dialecte bâlois de Bajazzo, clown italien de la Commedia dell’arte. L’expression «Blätzli» désigne quant à elle les morceaux d’étoffe qui ornent le costume par centaines ou même par milliers.