Nouveau restaurant, ouverture d’hôtel ou événement à ne pas manquer – tous les mois, nous vous envoyons nos conseils d’initiés sur la ville de Bâle.

Inscrivez-vous dès maintenant

Histoire

Pourquoi Bâle fête-t-elle le carnaval? Tout savoir sur l’histoire et le contexte des «drey scheenschte Dääg» (les trois plus beaux jours).

Le Carnaval de Bâle est à la fois le plus grand de Suisse et le plus important carnaval protestant au monde. Son histoire se perd toutefois dans la nuit des temps, car toute la documentation à son sujet a été détruite lors du tremblement de terre dévastateur de 1356. Le plus vieux document concernant le Carnaval de Bâle date ainsi de 1376.

Zünfte

Corporations

Les corporations bâloises ont exercé une forte influence sur le développement des trois plus beaux jours. Au XVIe siècle, l’inspection des conscrits appartenant aux corporations était étroitement liée au carnaval. C’est de là que datent les éléments militaires qui imprègnent aujourd’hui encore le Carnaval de Bâle: le pas mesuré au son des tambours et fifres.

Alte-Blaggedde-1913

Blaggeddea

La «Blaggedde» (insigne) a été introduite en 1911. Fondé en 1910, le comité du carnaval avait alors reçu l’autorisation de la vendre pour financer ainsi une partie de la manifestation. Aujourd’hui encore, les recettes servent à subventionner les cliques.

1. Morgenstreich

1er Morgenstreich

Le 1er Morgenstreich officiellement autorisé a eu lieu en 1835. Les carnavaliers déambulaient alors dans les ruelles avec des torches. En 1845, les premières lanternes à bâton ont fait leur apparition en raison d’une interdiction de porter des flambeaux. La première grande lanterne est apparue en 1860.

UNESCO

Patrimoine culturel de l’UNESCO

Le 22 octobre 2014, le Conseil fédéral a décidé d’ajouter le Carnaval de Bâle à la liste des candidatures suisses au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Ces candidatures vont maintenant être soumises par étapes au comité de l’UNESCO pour le patrimoine culturel immatériel. L’enregistrement du Carnaval de Bâle sur cette liste est une magnifique distinction et motive les carnavaliers à poursuivre leur indéfectible engagement visant à maintenir ces traditions.