Conseils d'initiés de Bâle : Les meilleurs événements, concours et offres spéciales

Inscrivez-vous dès maintenant

Bâle est une source d’inspiration pour moi

Arrivée à Bâle en 2011 pour un engagement au Theater Basel, Alba Carbonell Castillo n’en est plus jamais repartie. Dans sa ville d’adoption, elle a non seulement noué des amitiés, mais également trouvé l’environnement idéal pour son travail de danseuse et de chorégraphe. Alba nous présente les endroits de la ville qui l’inspirent à sa manière: en dansant! 

Bâle est une source d'inspiration

Accompagnez Alba Carbonell Castillo, danseuse au théâtre, à travers sa vision de Bâle. Découvrez ce que signifie vivre et vivre à Bâle et surtout d'être créative.

«Mon travail m’amène souvent à découvrir de nouveaux horizons. Mais Bâle est différente, je m’y sens bien. La danse fait partie de ma vie. C’est à travers elle que j’exprime mes émotions. Au-delà de la joie ou de la tristesse, elle m’aide à transmettre les sentiments que je ressens. Bâle est une source d’inspiration inépuisable.

En dehors des répétitions, je passe souvent par le Kunstmuseum Basel pour admirer les grands maîtres, ou la Fondation Beyeler. J’apprécie particulièrement le Berower Park, qui accueille les installations de Calder, Ellsworth Kelly ou Ernesto Neto.

En amoureuse de la nature, j’aime faire le plein d’énergie au Jardin botanique de l’Université de Bâle. Que ce soit pour visiter la collection d’orchidées ou profiter de la chaleur à la Maison tropicale, ce havre de paix situé à proximité directe de la Spalentor me permet d’échapper au stress.

Bâle est plus petite que Barcelone, ma ville d’origine, mais il y a tellement de choses à découvrir, à apprendre et à vivre. Cependant, tout n’a pas été rose dès le début: à mon arrivée dans la ville, je me suis sentie un peu seule, je n’avais personne avec qui aller boire un verre le soir ou déjeuner le midi. Mais cela fut de courte durée. Il faut donner un peu de temps aux Bâloises et aux Bâlois, puis ils s’ouvrent comme des fleurs.

Aujourd’hui, j’ai beaucoup d’amis suisses, notamment via mon activité au Ballett Theater Basel, ou encore grâce à mes rencontres au cours de mes loisirs, de mes sorties en discothèque ou des dîners entre ami-e-s dans la vieille ville du Petit-Bâle